CS'Inser, Ensemble vers votre réussite !

Entreprise de Travail Temporaire d'Insertion depuis 2015 en Guyane

Qui sommes-nous ?

En 2015, Fidérim , réseau d’agences d’emploi aux Antilles-Guyane obtient sa qualification d’ETTI (Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion) pour la Guyane, synonyme d’accès à certains chantiers structurants en faveur de l’insertion professionnelle.

Cette évolution s’est traduite par la création d’une filiale dédiée, CS’INSER, entreprise de Travail Temporaire d’Insertion (ETTI) conventionnée par l’État. L’activité de CS INSER est entièrement centrée sur l’insertion professionnelle des personnes en difficulté.

Ainsi, nous sommes en mesure de proposer des missions d’interim auprès d’entreprises utilisatrices, mais également un suivi et un accompagnement social et professionnel aux intérimaires, pendant et en dehors de leurs missions.

Nos missions

Un Accompagnement spécifique des personnes en difficulté sociale et professionnelle :

CS Inser, ETTI conventionnée par l’État, utilise le travail       temporaire comme support d’insertion en proposant des offres d’emploi d’interim à des personnes en difficulté sociale et professionnelle dans divers secteurs (BTP, transport/logistique, industrie, manutention, entretien etc…)

En supplément des offres de travail proposées, CS Inser met en place un accompagnement social et professionnel individualisé aux personnes en parcours d’insertion.

Ainsi, des visites obligatoires sont instaurées afin d’accompagner l’intérimaire à tous les niveaux dans son projet d’insertion sociale et professionnelle. 

Un Accompagnement des entreprises et des acteurs économiques dans leurs démarches d’insertion :

En tant qu’Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion, CS INSER est également reconnu comme un acteur de l’insertion professionnelle qui participe activement au développement de l’emploi et de la cohésion sociale grâce à sa collaboration active avec les entreprises du territoire. 

Les entreprises qui nous font confiance peuvent compter sur notre souplesse et réactivité pour recruter du personnel temporaire dans les meilleures conditions tout en respectant notre démarche d’insertion. 

Grâce à son positionnement, CS Inser a une vraie valeur ajoutée pour travailler avec les artisans, TPE et PME de Guyane.  Notre capacité à faire de l’accompagnement et du suivi « sur-mesure » fait de nous un acteur RH de proximité. 

Nos valeurs

Ces mots clés représentent les fondations de CS Inser pour mener à bien son activité dédiée à l’insertion professionnelle aussi bien auprès des entreprises que des personnes en difficulté professionnelle :

  • Accompagnement
  • Autonomie
  • Réussite
  • Insertion
  • Souplesse

 CS Inser, Ensemble vers votre réussite !

L’insertion avec CS Inser

Quelles sont les conditions requises pour effectuer des missions d’intérim avec CS Inser ?

Peuvent effectuer des missions d’intérim pour le compte d’une entreprise de travail temporaire d’insertion, les personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières et notamment :

Les jeunes issus des quartier prioritaires des villes (qualification inférieure ou égale au niveau 5)

Les bénéficiaires du RSA socle (Revenu de Solidarité Active)

Le public senior (de plus de 50 ans)

Les ex-détenus ou en fin de peine intégrés au dispositif SPIP (Service Pénitentiaire d’insertion et de Probation).

Les demandeurs d’emploi de longue durée

Les personnes vivant dans des communes isolées (qualification inférieure ou égale au niveau 4)

Les personnes ayant la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

Publics cumulant des freins sociaux et professionnels

Travail et handicap :

Que dit la loi ?

Même si la loi, oblige les entreprises employant au moins 20 salariés à compter dans leurs rangs au moins 6 % (et 2 % à Mayotte) de travailleurs en situation de handicap, la réalité est tout autre. Ainsi, d’après les chiffres de Pôle Emploi, à fin 2016, en France, le secteur privé comptait 3,3 % de travailleurs en situation de handicap et 5,3 % dans le secteur public.

Cependant, pour les salariés intérimaires, les entreprises ne sont pas tenues de respecter cette obligation. Les entreprises nouvellement créées bénéficient de trois ans maximum pour être en règle.

Pour les autres entreprises, si l’employeur ne respecte pas cette obligation, il doit payer une contribution annuelle à l’Agefiph, qui varie selon le nombre de salariés dans l’entreprise. Ainsi, pour les entreprises employant entre 20 et 99 salariés qui ne respectent pas cette loi, l’Agefiph peut leur demander une contribution annuelle allant jusqu’à 3 953 € brut, soit 400 fois le SMIC horaire.

Nos partenaires

Vos agences CS-Inser

Saint Laurent : 14 rue Victor Hugo 97320 Saint-Laurent du Maroni
Kourou : Rue Guidiglo 97310 Kourou

Contact info

0694 27 05 26

contact@cs-inser.com